Cinéma sans frontières présente : Fraise et chocolat.

Soirée Festive pour les 15 ans de Cinéma Sans Frontières Octobre 2002 – Octobre 2017,

Vendredi  13  octobre Septembre 2017 à 20h30
Cinéma Mercury – 16 place Garibaldi – Nice

Fraise et Chocolat est certainement le film le film cubain le plus populaire à Cuba et pour  cause : à la fois, drôle, tendre, critique, lucide et néanmoins joyeux, il nous brosse un tableau qui aborde par le biais de la comédie une multitude de sujets pas si faciles : de la place de l’intellectuel et de l’artiste à celle des homosexuels, de l’enthousiasme de la jeunesse pour la révolution au désenchantement de la génération précédente, de la place de la religion à la foi dans les principes établis, Tomas Gutierrez Alea rebat les cartes de son engagement politique en mettant en avant toute la diversité – et les contradictions – de la société cubaine. Un vrai régal.

Pour avoir davantage d’informations, vous pouvez consulter notre nouveau et magnifique site.

Le film sera présenté et le débat animé par Bruno Precioso.

web
Page  Facebook

 

 

14 ème Forum Social Départemental 06 .

 14 ème Forum Social Département 06

AdN est membre du Forum Social  Départemental 06, et  présentera l’expo photos Europe ouvre toi ! et participera à la  table ronde :  Quels projets, quelles revendications face à la « CRISE » migratoire ? 
vendredi 13 octobre à 19h
Théâtre « Les Loges »
18, Av Thiers – 06000 – Nice

Construire ensemble nos revendications politiques à moyen ou long terme, bâtir nos projets basés sur le respect des droits humains, pour arrêter cette « CRISE » aggravée par les nouvelles dispositions sécuritaires.
Intervenant.e.s : Teresa Maffeis, Hubert Jourdan, Francesca Peirotti, Nicole Scheck, Noëlle Damaj, Yohan Picher, Indiana Perigot, René Dahon.
Introduction et modération : Pinar Selek

Notre revendication en urgence est claire : l’accueil des exilé.e.s dans des conditions qui respectent leur dignité.

Mais, nous savons que la demande d’asile n’est qu’un expédient temporaire qui n’offre aucun droit (de travailler, de s’installer, de vivre dignement) et laisse donc ces personnes en situation de grande précarité. Face à cette réalité qui va perdurer encore, quelles sont nos revendications politiques à moyen ou long terme ?

A partir de notre lecture de ce monde, enrichie des expériences et témoignages apportés par l’engagement solidaire, quels projets avançons-nous ?

Le programme