« Lumières d’été » en présence du réalisateur J.G Périot .

Mardi 10 octobre à 20h au Cinéma de Beaulieu
RENCONTRE AVEC UN CINEASTE :
JEAN-GABRIEL PÉRIOT

En partenariat avec L’ECLAT
LUMIÈRES D’ÉTÉ
de Jean Gabriel Périot (France, 2017, 1h23)
Hiroto Ogi, Akane Tatsukawa, Yuzu Hori
Akihiro, réalisateur japonnais, vient de Paris, où il vit, interviewer à Hiroshima des survivants de la bombe atomique. Profondément bouleversé par ces témoignages, il fait une pause et rencontre dans un parc une étrange jeune femme, Michiko.

Le Cinéma de Beaulieu a déjà reçu Jean-Gabriel Périot pour son premier long métrage documentaire Une jeunesse allemande. Il passe ici à la fiction avec Natsu no Hikari (Lumières d’été) et retrouve la ville d’Hiroshima, qui’l lui avait inspiré en 2007 le court métrage 200.000 fantômes (que vous pourrez découvrir ici en avant programme).
Comprendre «comment l’histoire du bombardement persiste à survivre, comment elle continue à avoir un impact sur le présent.» alimente ce film qui tente d’établir un équilibre entre deux temporalités : d’une part, «l’instantanéité de la rencontre amoureuse, et, d’autre part, le passé traumatique qui affleure à la surface du paysage urbain». Tarifs habituels

LUMIÈRES D’ÉTÉ
de Jean Gabriel Périot (France, 2017, 1h23)
Hiroto Ogi, Akane Tatsukawa, Yuzu Hori
Akihiro, réalisateur japonnais, vient de Paris, où il vit, interviewer à Hiroshima des survivants de la bombe atomique. Profondément bouleversé par ces témoignages, il fait une pause et rencontre dans un parc une étrange jeune femme, Michiko.