Tous les articles par admin

Procès de solidaires à Imperia

L’AdN est toujours allée soutenir les militant.es italien.nes devant les tribunaux – et elle continuera encore. Ci-dessous, leur communiqué au sujet du prochain procès – ce sera le 23 mai à Imperia.

Bonjour à tous.tes !

En mai, les procès contre plus de 30 activistes solidaires se poursuivent à Imperia. En 2015/2016, elles avaient soutenu les personnes exilées en lutte contre la violence et l’injustice à la frontière française.
Les accusations vont de l’occupation à la résistance, en passant par la complicité.
Une présence solidaire, créative et bruyante devant le tribunal est la bienvenue: non seulement pour soutenir les personnes accusées, mais surtout pour se rappeler qu’après sept ans, la saleté de frontière continue de tuer, d’exploiter, de violer et d’opprimer des personnes qui veulent simplement continuer leur vie en Europe mais n’ont pas le bon papier pour le faire.

Dates des comparutions pour le mois de mai, Tribunal d’Imperia :
-le 5 mai à 10h30
-le 23 mai à 9h00.

L’objectif de l’État est bien sûr d’affaiblir la solidarité, de faire oublier ce qui se passe à la frontière de Vintimille (et pas seulement), de briser les expériences d’autogestion et d’empêcher l’autodétermination des personnes en voyage.

Nous ne voulons ni oublier ni détourner le regard, c’est pourquoi chaque rendez-vous au tribunal sera une nouvelle occasion de le répéter haut et fort :

A bas la frontière, à bas la prison !!!

Migrants : Ouverture d’un Infopoint à Vintimille

Journée d’ouverture Infopoint « UPUPA »

OUVERTURE DE L’INFO POINT « UPUPA » / 8 mai / Ventimiglia, Via Tenda 52

Le 8 mai, nous célébrons l’ouverture de l’Infopoint « Upupa » – un espace de soutien, de connexion et d’entraide pour toutes les personnes qui vivent et passent par Vintimille. Nous invitons les organisations, les collectifs et les individus toustes à se joindre à nous ce jour-là et à envisager comment on pourrait rendre Vintimille un lieu plus accueillant et solidaire. L’infopoint sera ouvert toute la journée de 10h00 à 18h00 – passez nous voir et discuter !

Au cours de la journée, il y aura également un programme, tel que :
Open Lunch – tout le monde apporte quelque chose ; tout est partagé.
Espace créatif
Musique live en soirée

Si vous avez d’autres idées, des souhaits ou si vous voulez nous soutenir pour la journée d’ouverture, contactez-nous sur progetto20k@gmail.com.

Violences d’extrême-droite à Nice – encore et toujours.

Dès la création de l’AdN au début des années 90, nombreuses furent les agressions physiques subies par les militant.es – mais aussi par ceux et celles des autres associations s’opposant à l’extrême-droite. Bombe lacrymogène, barres de fer, voire parfois menace avec arme à feu. L’extrême-droite ne changera jamais, comme en témoigne le récit du Collectif Antifasciste 06 ci-dessous, relatant les faits s’étant produits après la manifestation du 1er mai.

« Dimanche dernier, des personnes présentes au traditionnel défilé du premier mai ont subi une attaque violente au moment de quitter le cortège niçois arrivé place Garibaldi.
A peine ont-ils pénétré dans la vieille ville que les 5 victimes sont prises en étau par une dizaine de supposés membres des «  »Zoulous Nice », un groupe fasciste local ultraviolent.  »c’est vous qui avez crié antifascistes?!’. Sans attendre de réponse, les néo-nazis arrachent les journaux militants des mains des agressés sur qui ils font pleuvoir les coups.
Dans ce déchainement de violence, les étals des magasins alentours sont saccagés. Les cogneurs disparaissent dans la foule. L’attaque est furtive et planifiée. Personne n’a vraiment le temps de réagir. Les commerçants et nombreux touristes présents restent médusés.
Une nouvelle fois, les membres de ce groupe d’extrême-droite entrainés pour ce genre d’attaque avait bien préparé leur action. Certains de leur bande suivaient le cortège depuis un moment pour repérer des visages ; se coordonnant avec le reste de leur équipe par téléphone, anticipant ainsi les déplacements et leur stratégie offensive.
De nombreuses plaintes sont en cours et il semblerait que la police s’intéresse sérieusement à cette énième attaque. Samedi 7 Mai, un des membres du collectif antifasciste donnera une interview à Nice Matin pour parler des néo-nazis et de leurs nombreuses agressions politiques. Article qui sera probablement diffusé rapidement.
Alors que dimanche 8 mai sera commémorée la reddition de l’Allemagne nazie, il serait opportun que les policiers initient un gros coup de filet dans ce groupe de néo-nazis. Nous espérons que les multiples plaintes que nous avons déposées, accompagnées d’images vidéo de l’attaque, signent la fin de ce groupuscule de combat. »
 
Voir la publication du collectif antifasciste : https://www.facebook.com/ActionAAM/posts/304557711856616