Cédric plébiscité !

(mis à jour le 1er janvier)

Bravo Cédric et à tous les solidaires qui oeuvrent pour  un accueil des réfugiés !

img_3223

Et la réponse toute en rage d’E. Ciotti :

img_3227

Réponse à Mr Ciotti :
« Cédric Herrou élu Azuréen de l’année
Monsieur Ciotti est en colère !
Tellement en colère qu’il en oublie la présomption d’innocence à quelques jours d’un procès…et qu’il impute à une seule et même personne, la multiplication des morts en méditerranée, celle des trafics et des criminels, le risque de passage de futurs terroristes…..
Tellement en colère qu’il cautionne la non assistance à personnes en danger quand ce sont des africains.
Ce que Monsieur Ciotti ne supporte pas, c’est que des citoyens se mobilisent pour faire ce que lui et le gouvernement refusent de faire au mépris des lois nationales et internationales qui sont censées protéger les réfugiés.
Ainsi, l’UNICEF dénonce l’attitude des autorités françaises envers les mineurs: « ils sont renvoyés en Italie par la Police aux Frontières au même titre que les adultes sans que leur statut d’enfant à protéger soit pris en considération au mépris des engagements internationaux ratifiés par la France » (Nice-Matin du 18-12-2016).
Si, comme le dit Monsieur Ciotti la réponse aux malheurs des réfugiés se trouve dans les pays d’origine, la solution n’est certainement pas dans le pillage des pays africains, ni par les interventions militaires comme en Libye devenue plus dangereuse pour les migrants que la Méditerranée grâce à son ami Sarkozy.
Il glorifie le travail des gendarmes, policiers , douaniers et militaires auxquels le gouvernement impose une ignoble chasse au faciès sans s’interroger sur ce rôle inhumain que l’on impose à des fonctionnaires dont la vocation est de protéger et servir la population.
Pourquoi n’a-t-il pas profité de sa venue à Sospel pour venir constater ce que nous vivons en tant que citoyens habitant dans la vallée de la Roya, alors que nous l’avons invité plusieurs fois? A-t-il peur d’être confronté à la réalité, voire pire à un réfugié?
Non Cédric Herrou n’est pas seul à aider les réfugiés : nous ne pouvons, comme monsieur Ciotti, nous abriter derrière des certitudes, nous ne pouvons qu’aider les personnes souvent mineures qui arrivent devant chez nous, incarnant ainsi les valeurs d’accueil et d’hospitalité que la France a tendance à oublier. Nous sommes de plus en plus nombreux à aider les réfugiés, quelles que soient nos convictions politiques ou religieuses et nous continuerons à le faire tant que les carences des responsables politiques nous y obligeront.
Monsieur Ciotti semble oublier l’article 3 de la convention internationale des droits de l’homme: « Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne ». Tous ceux qui, comme Cédric Herrou, tendent la main à ceux qui souffrent, sont l’honneur de notre République.
Nous comptabilisons à ce jour déjà au moins 5 morts et de nombreux blessés par mise en danger.
Ça suffit !
Personne ne parle d’ouvrir « un nouveau Calais » mais le problème ici, comme à Calais, ce n’est pas les réfugiés, c’est la fermeture des frontières qui rend le passage difficile et crée une accumulation impossible à gérer humainement comme nous le constatons à Vintimille. C’est pourquoi nous demandons d’ouvrir un centre d’accueil, de soin, d’information juridique … pour les réfugiés qui arrivent à passer malgré tout et qui continueront à le faire car ils n’ont plus rien à perdre. Nous demandons qu’ils puissent faire une demande d’asile ou, comme ils le désirent la plupart du temps, continuer leur chemin pour la faire dans le pays de leur choix.
Quand la Grèce et l’Italie se retrouvent en première ligne pour accueillir des centaines de milliers de réfugiés, la France doit prendre sa part de l’effort humanitaire.

Roya Citoyenne« 

Encore un drame à Vintimille

Nous ne rentrerons pas car nous avons tout perdu.
Nous ne rentrerons pas car nous avons tout perdu.

Un jeune réfugié d’environ 25 ans, heurté par un train à Latte de Vintimille, est mort sur le coup. Il a été fauché par un train composé d’une locomotive et de trois wagons. Lorsque le train a surgi, le réfugié se trouvait sur les rails et devait probablement marcher vers la France. Il portait un blouson et un jean. Il avait avec lui un petit sac à dos qui contenait peu de choses .

Il devait être accompagné d’autres compagnons d’infortune qui permettront de reconstituer la tragédie.

L’impact avec la locomotive a été d’une violente extrême, il n’y avait plus rien à faire pour lui – il est décédé.

Ce  fut le machiniste qui a donné l’alerte. Peu après, les pompiers se sont précipités sur les lieux, ainsi que la Croix Rouge Italienne et la Croix Verte. Tous ces secours furent inutiles, bien qu’ils soient arrivés rapidement. (Traduction de l’article de Riviera.it )

 

Soutenons Cédric .

Après Claire et Pierre-Alain, Cédric !
Près de dix bénévoles ont été ou seront poursuivis devant les tribunaux pour avoir secouru, protégé ou aidé des réfugiés y compris des mineurs, venant de la frontière italienne.DSC06910Ces  bénévoles se sont pourtant substitués au gouvernement et au Département des Alpes-Maritimes, aveugles ou défaillants face à leur devoir de solidarité et à leurs responsabilités vis à vis de réfugiés  qui ont des droits et ont de surcroît affronté de dures épreuves avant d’arriver à la frontière italienne.

L’Unicef, dans un communiqué du 13 décembre 2016, vient de dénoncer vigoureusement cette situation et rappelle les pouvoirs publics au respect de la loi et des conventions internationales.

Le préfet, qui se contente de refouler les réfugiés, parfois au mépris de nos lois, s’en prend aux bénévoles qu’il interpelle, garde à vue, voire traduit en justice ; bénévoles qui ne font, devant l’inaction coupable des pouvoirs publics, qu’obéir à la loi, sauf à refuser de porter assistance à personne en danger.

Soutien à Cédric  Herrou : Mercredi 4 janvier à 13 h 30 – Place du Palais – Vieux Nice . 

Signataires  :  Association pour la démocratie à Nice-Cimade 06-Habitat et citoyenneté – Ligue des droits de l’Homme 06 et Comité régional PACA-Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples 06-Réseau Éducation Sans Frontières 06-Roya Citoyenne- Syndicat des Avocats de France (SAF)