Pétition pour soutenir Félix, bénévole solidaire

DSC0094716 mars 2017  : réquisition de la procureure du Tribunal d’Imperia  pour Félix.
Elle demande 3 ans et 4 mois de prison et 50 000 € d’amende.
Les avocates ont plaidé la relaxe avec brio.
Verdict :  jeudi 27 avril à 11 h
On continue à signer et à faire circuler  la pétition

Une condamnation du bénévole Félix Croft serait profondément injuste !

Signez et faites signer la pétition rédigée par 13 associations : [ ICI ]

Collecte pour les réfugiés bloqués à Vintimille

La nouvelle liste des besoins pour les réfugiés bloqués à Vintimille a été mise à jour.

Le local de Habitat & Citoyenneté n’étant plus disponible, nous cherchons un autre lieu à Nice.
Merci de ne donner que ce qui est indiqué sur la liste, propre et en bon état (les bénévoles qui se chargent du tri vous remercient !).

listecollecte2017Plusieurs associations se mobilisent pour distribuer des repas tous les jours aux réfugiés sans hébergement à Vintimille, ce qui requiert des besoins spécifiques : pommes, pain, jus de fruits en mini-briques, fromage en portion, biscuits en sachets individuels, boites de thon, fruits secs, sachets plastique bio-dégradables, sopalin.

L’AdN participe à ces opérations humanitaires, et fait appel à votre solidarité et vous remercie soit d’apporter vos dons alimentaires (téléphonez-nous avant pour connaître le lieu), soit de nous adresser un chèque à l’ordre de AdN, 1 rue de la croix, 06300 Nice, en mentionnant au dos « don pour distribution alimentaire ».

La déclaration d’aide aux réfugiés :
Lien direct vers la tribune libre-pétition, « Déclaration d’aide aux réfugiés », publiée ce soir le 11/1/2017 dans le MONDE et initiée par Etienne Balibar (philosophe), Harry Bernas (physicien), Nancy Huston (écrivaine), Jean-Marc Lévy-Leblond (physicien):

Liste des premiers signataires :
Pétition à signer et à faire circuler

 

Les solidaires sont convoqués au Tribunal

LA SOLIDARITÉ EST UN DEVOIR, PAS UN DÉLIT !
Soyons nombreux et nombreuses à exprimer notre soutien aux amis accusé+es de solidarité.
RDV devant les tribunaux (dates prévues sous réserve de modifications)
henri-p1300346
TGI de Nice :  Place du Palais de justice – Vieux Nice

Mercredi 4 janvier 13h30  -  Cédric
Le procureur a demandé 8 mois de prison avec sursis avec mise à l’épreuve, confiscation du véhicule de l’association et utilisation de son véhicule limité aux heures de travail.)
Rendu du délibéré du  vendredi 10 février à 8h30.
3000 euros d’amende avec sursis simple

Le Procureur a annoncé qu’il ferait appel

Vendredi 6 janvier 8h30 : Pierre-Alain est relaxé, mais le Parquet annonce vouloir faire appel. Plus de précisions ultérieurement.

Mercredi 8 février 13h30    – Le  procès de Ben à failli être reporté. Les 4 policiers victimes n’auraient pas été avisés. Finalement c’est bon, apparemment ils ont trouvé l’avis, ils ont bien été avisés, le dossier va être plaidé aujourd’hui. Les policiers vont arriver, on attend.. En fait, les policiers ne viendront pas. Le procureur demande 80 jours-amende à 10 euros.
Délibéré  vendredi 3 mars 8h30.

                                                          Prochaines audiences
Nice :

Mardi 4 avril 13h30                -   Francesca
Lundi 24 avril 13h 30             –   Eric et Marie Rose
Mardi 16 mai 13h30              –   Françoise, René,  Gérard et Dan

 Italie :Tribunal d’Imperia -  67, Via 25 Aprile
Jeudi  16 février – 12 h 30   Félix
16 mars 2017  : réquisition de la procureure du Tribunal d’Imperia
Elle demande 3 ans et 4 mois de prison et 50 000 € d’amende .
Les avocates ont plaidé la relaxe avec brio .
Verdict :  jeudi 27 avril à 11 h
Continuons à diffuser la pétition de soutien

Participez à la cagnotte solidaire pour faire face aux frais de justice et faites tourner !

Le harcélement policier sur les réfugiés s’intensifie .

image4bis_GFVintimille : de plus en plus d’interpellations de réfugiés dans les rues pour renvois dans les CIE (Centre Information Expulsions) à Taranto, en Italie du sud. Présence policière accrue dans la ville.
(photos prises devant l’église où sont image7bis_GF hébergées les familles avec enfants)

 

 

 

 

image3bis_GF
Menton Graravan : toujours autant d’interpellations de personnes à la peau noire dans les trains. Les policiers les conduisent à la PAF de Menton et ensuite les font partir à pied jusqu’à Vintimille.

Vintimille : d’un camp à l’autre

Les migrants refoulés dans des camps loin de la ville.17 juillet 2016
DSC06929L’église Sant Antonio est fermée, elle n’héberge plus que familles et enfants. Environ 45 personnes à ce jour. Des volontaires se relaient à l’église pour la nourriture et les besoins nécessaires aux familles.
Les migrants sont désormais dans deux camps situés à 3 kms de la ville :

Camp A : campement dirigé par la Croix Rouge Italienne. DSC06855Actuellement 180 places, pour atteindre 360.
Le camp A n’est pas accessible au public sans autorisation.
Repas, machines à laver, douches, un bureau d’information pour les demandes d’asile, et bientôt des animations et des cours de langue. Chambres à 6 lits dans des containers climatisés.

DSC06887Camp B : beaucoup de migrants ne veulent pas aller au camp A, ils n’ont pas confiance et ne veulent pas être fichés. Ils ont investi les haras jamais utilisés qui jouxtent le camp A. Des migrants arrivent et partent chaque jour. Ils sont tous très jeunes, en majorité des soudanais et quelques Erythréens.  La vie s’installe, avec des assemblées chaque jour où tout se décide en commun.

DSC06870Entre le camp A et le Camp B, une ancienne zone d’activités quasi-déserte. Le soir, des associations italiennes et françaises viennent donner à manger. Depuis hier, ils peuvent manger le midi dans le camp A. La préfecture a ordonné que l’eau soit coupée dans le camp B. Ils trouvent  un peu de fraicheur dans la Roya, et les associations apportent de l’eau.
Ils  doivent aller chercher vêtements, chaussures et produits d’hygiène à la Caritas, 20 via San Secondo (près de la gare ferroviaire). Ne les oubliez pas, la collecte continue !

DSC06867Vendredi 29 :  la police est venue au camp non institutionnel (B)et a saisi la nourriture et les plaques chauffantes malgré le feu vert des pompiers. Les associations françaises venues apporter à manger ont été accueillies par la police en nombre qui leur a interdit de servir le repas

Lundi 1er aout  Opération de police sur le camp B des 7 h du matin Les policiers ont évacué  les refugiés et les bénévoles solidaires. Ils   fait place nette. Des solidaires ont été embarqués et les refugiés  ont été dirigés pour intégrer le camp de la Croix Rouge Italienne .

Mercredi 3 août, la police et l’armée françaises continuent de harceler les migrants dans la vallée de la Roya (photos prises en gares de Breil et de Sospel).DSC07088 DSC07092

 

migrants_police_garavan

VIDEO : Contrôle au faciès dans le train Vintimille-Nice.


Contrôle au faciès dans le train Vintimille-Nice par ADN-NICE

Samedi 20 juin 2015, sur la ligne SNCF Vintimille-Nice, la Police de l’Air et des Frontières monte dans le train à la station Menton-Garavan pour un contrôle d’identité. Seules les personnes de type africain subsaharien se voient demandé leur passeport. Alors que l’Etat Français vient d’être condamné pour cause de contrôle au faciès par la cour d’Appel de Paris, la pratique est encore de mise aux abords de la frontière franco-italienne par la police française. Être noir ne peut préjuger de la liberté et légalité de circulation dans l’espace Schengen.

Nice : Hommage aux migrants morts en mer

Quelques photos de la marche et de l’hommage rendu par les citoyens de Nice le 28 avril 2015.

« Prière laïque

Notre mer qui n’es pas aux cieux
et qui de ton sel embrasses
les limites de ton île et du monde,
que ton sel soit béni
que ton fond soit béni
accueille les embarcations bondées
sans route sur tes vagues,
les pêcheurs sortis de la nuit,
et leurs filets parmi les créatures,
qui retournent au matin avec leur pêche
de naufragés sauvés.

Notre mer qui n’es pas aux cieux,
à l’aube tu es couleur de blé
au crépuscule du raisin des vendanges
nous t’avons semée de noyés plus que
n’importe quel âge des tempêtes.

Notre mer qui n’es pas aux cieux,
tu es plus juste que la terre ferme
même à soulever des murs de vagues
que tu abats en tapis.
Garde les vies, les visites tombées
comme des feuilles sur une allée,
sois leur un automne,
une caresse, des bras, un baiser sur le front,
de père et mère avant de partir. »

Erri de Luca

Nice : de la mondanité spirituelle.

Ouverture du Forum Jorge François
à l Église St Pierre d Arène
52 rue de La Buffa – Nice

1400m² rénovés dIMG_1817ans le sous-sol de l’église. Financement : mairie de Nice (1,5 millions), paroisse (1 million), Conseil Général 06 (300.000). Pendant ce temps-là, les SDF peuvent crever dans les rues de Nice. Et les associations d’entraide disparaissent peu à peu faute de subventions.
Le  pape Jorge François dénonce la mondanité spirituelle et ce lieu porte son nom !!

Expositions, théâtre, épicerie solidaire et restaurant au menu unique à 11€.
On nIMG_1827ous précise que ce n’est pas une soupe populaire…

IMG_1575Qui gère le lieu ? quelle est l’association support qui a bénéficié de la subvention ?

Enquête en cours… nous sommes à Nice…

LE MAIRE DE NICE « ENGRILLAGEUR FOU »

grilleestro grillepar  grillend

Les parcs, la coulée Verte et aujourd’hui le parvis de la basilique Notre Dame, rien ne résiste à Estrosi maire de Nice et candidat aux primaires UMP pour le poste de président de la république .
C’est du perron de la basilique qu’ est né en 1995 l’arrêté anti mendicité de Peyrat ancien maire de Nice (FN).  Des SDF,  avait il déclaré à l’époque, avaient « dégueulé » sur ses chaussures ». Les bons paroissiens lui avaient également demandé de faire le ménage pour prier en paix. De là, a commencé la chasse aux pauvres, traqués et embarqués au Mont Chauve.  AdN avait du faire pression auprès de l’évêque de l’époque pour qu’il adresse un communiqué de réprobation. RDV sera pris avec Monseigneur Mercier le nouvel évêque.
(*AdN » ; Association pour la Démocratie à Nice et non Association Diocésaine de Nice).

Le père Giordan en charge de la basilique, qui nous avait traité de pouilleux et failli nous rouler dessus pour arriver à son invitation a déjeuner, déclare dans Nice matin « c est pour que les marches ne soient plus la propriété des clochards pour que l’on puisse faire nos célébrations dans de bonnes conditions ».
Coût de la messe pour la ville 18 400 euros .
Il paraît que nous sommes dans un état laïque !

On nous suggère d’accrocher des cadenas d’amoureux pour faire tomber les grilles ou du Grille Art ou ……

Film tourné à bord de l’Aquarius de SOS Méditerranée

Jean-Paul Mari a embarqué à bord de l’«Aquarius» pour participer au sauvetage des migrants faisant naufrage au large des côtes libyennes. Il a rejoint SOS Méditerranée, une association de bénévoles qui tente de sauver le plus de vies possible dans cette portion de mer où ils se noient par milliers. C’est ainsi qu’il rencontre de véritables miraculés, exténués après un périple aussi long que dangereux.
les mogrants ne savent pas nager

19ème Semaine du Cinéma Lusophone

festival lusophoneNous voilà donc arrivés à la 19ème Semaine du Cinéma Lusophone. Une longévité qui n’a pas été facile, mais fondée sur la volonté d’une équipe de poursuivre l’aventure initiée à la fin du siècle dernier : celle de fournir au public local quelques-unes des productions cinématographiques les plus significatives de la Lusophonie mais pas seulement. Savoir faire vivre un espace culturel et humain basé sur une langue partagée mais aussi sur les échanges qu’il a su développer par son histoire et sa diversité. Une identité qui a su trouver sa place et sa richesse dans les diverses réalités constituées par l’Angola, le Brésil, le Cap-Vert, la Guinée-Bissau, le Mozambique, São-Tomé et Principe et Timor-Lourosae en les transcendant bien au-delà ses limites géographiques. Malgré des contraintes économiques qui sont partie intégrante de cette aventure, nous avons su les dépasser pour offrir une programmation exigeante qui s’évertue, au-delà des difficultés inhérentes à la production et à la distribution cinématographiques, à proportionner des moments d’échanges. Des instants qui constituent des occasions de découvrir la richesse des cultures de cet espace lusophone.

Infos et programme

 

 

 

 

En route pour In&Out Cannes 2017

festival in e outQuatre jours de cinéma queer et pas moins de sept films, pour la plupart inédits à Cannes, vous seront proposés : le retour poético-mystique du cinéaste portugais João Pedro Rodrigues (L’Ornithologue) ; le portrait documentaire du sulfureux photographe américain Robert Mapplethorpe (Mapplethorpe : Look at the Pictures) ; une traversée bucolique de la France au rythme de Grindr (Jours de France) ; une plongée dans l’homophobie en terres cubaines (Viva) et au Chili (Plus jamais seul) ; la découverte du monde des drag kings (Parole de King !) et le plaisir de revoir le désormais classique Priscilla, folle du désert de Stephan Elliott, en copie restaurée.

Toutes les infos

Association pour la Démocratie à Nice et dans les Alpes-Maritimes