Justice est faite .

Le tribunal administratif de Nice a annulé la décision de refus d’entrée de la police aux frontières pour Khalid Rawash. Le juge a décidé que le fait que la police lui ait refusé l’entrée en France et l’ait renvoyé en Tunisie, parce que inscrit dans un fichier, n’était pas justifié.
C’est donc une très bonne nouvelle pour mon ami Khalid, le juge a reconnu que la police n’avait aucun argument pour lui refuser l’entrée. Teresa

Rappel des faits

Collecte pour les réfugiés bloqués à Vintimille

La nouvelle liste des besoins pour les réfugiés bloqués à Vintimille a été mise à jour.

Le local de Habitat & Citoyenneté n’étant plus disponible, nous cherchons un autre lieu à Nice.
Merci de ne donner que ce qui est indiqué sur la liste, propre et en bon état (les bénévoles qui se chargent du tri vous remercient !).

Plusieurs associations se mobilisent pour distribuer des repas tous les jours aux réfugiés sans hébergement à Vintimille, ce qui requiert des besoins spécifiques : pommes, pain, jus de fruits en mini-briques, fromage en portion, biscuits en sachets individuels, boites de thon, fruits secs, sachets plastique bio-dégradables, sopalin.

L’AdN participe à ces opérations humanitaires, et fait appel à votre solidarité et vous remercie soit d’apporter vos dons alimentaires (téléphonez-nous avant pour connaître le lieu), soit de nous adresser un chèque à l’ordre de AdN, 1 rue de la croix, 06300 Nice, en mentionnant au dos « don pour distribution alimentaire ».

La déclaration d’aide aux réfugiés :
Lien direct vers la tribune libre-pétition, « Déclaration d’aide aux réfugiés », publiée ce soir le 11/1/2017 dans le MONDE et initiée par Etienne Balibar (philosophe), Harry Bernas (physicien), Nancy Huston (écrivaine), Jean-Marc Lévy-Leblond (physicien):

Liste des premiers signataires :
Pétition à signer et à faire circuler

 

L’arrêté du maire de Vintimille annulé temporairement.


L’arrêté du maire de Vintimille interdisant de donner à manger aux migrants est annulé .

VILLE DE VENTIMIGLIA
Secrétariat du Maire

Protocole N. 14839 du 22/4/2017                        Arrêté N. 85

OBJET : RETRAIT de l’arrêté d’urgence et extraordinaire n° 129/2016, Protocole 28235 du 11/8/2016 ayant comme objet : « Interdiction de distribuer et/ou administrer de la nourriture et des boissons dans des zone publiques de la part de personnes non autorisées ».LE MAIRE

Rappelant l’arrêté d’urgence et extraordinaire n° 129/2016, Protocole 28235 du 11/8/2016 ayant comme objet : « Interdiction de distribuer et/ou administrer de la nourriture et des boissons dans des zone publiques de la part de personnes non autorisées » ;
Estimant que, par rapport aux conditions préalables évaluées au moment de l’adoption de l’arrêté n° 129/2016, il y a eu un changement de facto (de fait) non prévisible au moment de son adoption de telle sorte qu’il est nécessaire et urgent de réviser le susdit arrêté ;
Considérant que, à ce jour, le « Campo Roja » géré par la Croix Rouge Italienne n’est pas en mesure de d’offrir des repas à ceux qui ne sont pas déjà accueillis dans la susmentionnée structure qui est pleine depuis mercredi 19/04/2017 car le « Campo Roja » a un nombre de place temporairement limitée à 150 personnes.
Constatant que, toutefois, sur le territoire il y a des personnes dépourvues de protection et soutien alimentaire
Considérant que, par conséquent, il semble nécessaire, au moins momentanément et seulement pour des raisons à caractère humanitaire liées à la situation contingente, indépendamment d’une vérification ponctuelle des obligations hygiéniques et sanitaires des repas préparés, rappelant chacun au respect des règles fondamentales pour la préparation des aliments à administrer à des tiers, étant entendue l’invitation à toute personne concernée à passer par les circuits officiels de la Croix Rouge Italienne et/ou de la Caritas, dans les sièges présents dans le territoire urbain.
Reconnaissant que, jusqu’au rétablissement complet du « Campo Roja » – bien que proche – il semble juste d’enlever les interdictions qui empêchent l’administration bénévole de la part d’individus et d’associations agissant sur le territoire ;

Vu l’article 50, alinéa 5 du  décret législatif N° 267 du 18 aout 2000 ;
ORDONNE

–       Pour les raisons illustrées plus haut, le retrait de l’arrêté d’urgence et extraordinaire n° 129/2016, Protocole 28235 du 11/8/2016 ayant comme objet : « Interdiction de distribuer et/ou administrer de la nourriture et des boissons dans des zone publiques de la part de personnes non autorisées ».

La disposition suivante est publiée sur le tableau d’affichage municipale, transmis à la Préfecture de Imperia, au Commissariat de Police de Imperia, aux postes de la Police d’Etat, de la Gendarmerie, de la Polices des Frontières, de la Police Municipale, à l’Agence Sanitaire Locale de Imperia, à la Croix Rouge Italienne et à la Caritas.
Le Maire  Enrico IOCULANO

Ventimiglia, le 22 Avril 2017

 

 

 

Les réfugiés en quête d’asile à Nice

Après le Jardin Estienne d’Orves d’où ils ont été évacués par la police (à la demande du maire de Nice) mercredi 24 mai, les réfugiés se sont installés pour la nuit sur la place du Palais de Justice. Après une tentative d’évacuation musclée par la police (1 réfugié aux urgences ; sortie avec minerve et épaule soutenue) ils sont partis le lendemain matin pour le jardin du Parc Vigier dans le quartier du port. La Mairie refusant de leur ouvrir, ils vont finalement s’installer un peu plus loin au jardin du Tribunal Administratif, 33bd Franck Pilatte. La police leur demande de se déplacer toutes les 2h30, en échange d’une promesse d’hébergement possible pour le soir. Ils sont finalement hébergés pour la journée par le Secours de Catholique de Nice, puis hébergés pour la nuit par des bénévoles et des associations.
Vendredi matin, les Refugiés ont effectué les démarches afin d’obtenir leurs convocations à la préfecture pour leurs demandes d’asile.

CSF présente le film « Los Nadie »

Vendredi 02 juin 2017 à 20h30
Cinéma Mercury – 16 place Garibaldi – Nice
En avant-première nationale,en séance unique et en clôture du Festival Ouvert sur les Caraïbes et l’Amérique Latine (F.O.C.A.L.).

Los Nadie
Film de Juan Sebastián Mesa – Colombie – 2016 – 1h24 – vostf

Camilo, Mechas, Manu, Ana et Pipa vivent à Medellin, grande ville au nord de la Colombie. Le punk, les tatouages, le street art et l’amitié les rassemblent et les protègent contre les hostilités de la ville. Avec autant de rage que de douceur, ils s’opposent à un futur dont ils ne veulent pas. Rêvant de voyage et d’aventures, ils cherchent une autre vie qui leur correspondrait mieux.

Infos

Toujours et encore des victimes des frontières

Un jeune Malien de 30 ans victime des frontières vendredi 19 mai.
Le mardi 23 mai au soir, c’est un Sénégalais qui décède, lui aussi dans le train.

La situation à Vintimille s’aggrave, et cela provoquera de plus en plus de drames dans l’indifférence de notre gouvernement.