Collecte pour les réfugiés bloqués à Vintimille


Je vous adresse la liste des besoins mise à jour et j’insiste sur la nécessité de la suivre au mieux et rappelle qu’ils sont jeunes et très maigres donc pas de grandes tailles. Merci beaucoup de ce que vous pourrez faire. N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de précisions complémentaires et faites tourner.

Merci de ne donner que ce qui est indiqué sur la liste, propre et en bon état (les bénévoles qui se chargent du tri vous remercient !).

Plusieurs associations se mobilisent pour distribuer des repas tous les jours aux réfugiés sans hébergement à Vintimille, la Caritas ayant ouvert ses cuisines pour le petit déjeuner et le repas de midi.

L’AdN participe à ces opérations humanitaires, et fait appel à votre solidarité et vous remercie soit d’apporter vos dons alimentaires (téléphonez-nous avant pour connaître le lieu), soit de nous adresser un chèque à l’ordre de AdN, 1 rue de la croix, 06300 Nice, en mentionnant au dos « don pour distribution alimentaire ».

 

 

Merci Carola !

Le bateau Seawatch, avec 42 migrants exténués à bord, est sur le point d’accoster à Lampedusa, malgré l’interdiction de salvini.

Message de Mediterranean Hope : « Merci Carola ! Merci de vous être fait charge du poids de l’humanité, dans le monde grand et terrible gouverné par l’égoïsme. Qui sauve une vie sauve le monde entier. #SEAWATCH« .

Desexil de l’exil.

AdN invitée à l’université libre de Genéve pour des rencontres et des echanges d’informations essentielles.

Clôture de l’étape 2009-2019 de luttes sur le « desexil de l’exil » à l’Espace d’université libre autonome à Genève. Cet espace a vu émerger de nombreuses approches depuis la citoyenneté, pour construire des outils, des pistes des réponses à une globalisation destructrice, prendre acte de la transition, débattre d’une volonté de (re)fondation future avec une nouvelle génération. Espace de rencontres animé par un réseau international d’universitaires, de militants mus par la volonté de construire un espace public en mouvement porté par la société civile. Marie Claire Caloz-Tschopp coordinatrice du programme.

Tous les travaux sont édités chez l’Harmattan et toutes les infos sur le site http://exil-ciph.com/
Je remercie Marie-Claire qui passe le relais et qui m’a régulièrement invitée depuis 2017.

Teresa

Procès des Balzi rossi .

Lundi 17 juin (10h-13 h) au Tribunal d’Imperia, 67 Via XXV Aprile,  aura lieu la première audience du procès des Balzi  rossi .

Rappel des faits : 30 SEPTEMBRE 2015 : EVACUATION DU CAMP DES ROCHERS
Aujourd’hui, c’est  jour d’évacuation sur le campement des rochers. “Les policiers italiens sont arrivés vers 4 – 5 heures du matin, il faisait nuit. Ils étaient environ 400, avec une quarantaine de fourgons”, raconte la ‘No Borders’ Anna Ganga. “Pendant la matinée, la guardia costiera [NDLR : garde côte] est venue aussi, en prévision. Si l’évacuation par les rochers ne fonctionnait pas, elle se tenait prête à utiliser les jets d’eau par la mer. Il y avait environ 80 Shebabs (jeunes, NDLR) ce jour-là et 20 à 30 solidaires autour d’eux.” Mais la situation ne s’envenimera pas. Éreintés, les exilés ne sont pas là pour en découdre. Les heures s’allongent jusqu’à une intervention salutaire. “Ce qui a sauvé tout le monde, c’est l’arrivée de l’évêque de Vintimille, [NDLR : Mgr Antonio Suetta], qui est venu jouer les médiateurs entre les forces de l’ordre et les réfugiés. C’est ce qui a permis que les réfugiés présents sur les rochers puissent rentrer à Vintimille sans qu’on ne leur demande leur identité. L’évêque s’est aussi engagé à chercher un endroit pour accueillir ceux qui ne trouveraient pas de places dans le centre officiel géré par la Croix rouge”.Les policiers acceptent, avec contrepartie. “Les militants No Borders ont accepté d’être identifiés à la place des migrants. C’était comme un échange de prisonniers“, raconte l’avocate italienne spécialisée en Droit des étrangers Alessandra Ballerini, présente sur les lieux ce jour-là aux côtés de l’évêque du diocèse.

Teresa