Archives de catégorie : ACTUALITE

Basta Capital en avant-première en présence du réal. P. Zellner .

 Samedi 14 décembre de 17 h à 20 h  au Cinéma de Beaulieu : BASTA CAPITAL, en avant-première et en présence du réalisateur
Pierre Zellner (France, 2019, 1h35,) avec Jean-Jacques Vanier, Anne-Laure Gruet, Antoine Jouanolou, Xavier Bonastre, Emmanuel Menard.
En 2020, dans un contexte social plus tendu que jamais, une communauté d’activistes perd l’un des leurs lors d’une manifestation, sous les coups des forces de l’ordre.
Suite à ce drame, ils vont enlever des patrons du CAC 40 pour forcer Emmanuel Macron à appliquer une réelle politique anti-capitaliste.
· Organisé par Le Cinéma de Beaulieu et Basta Capital

Procès le 19 décembre : Solidarité Avec Les Syndicalistes Arrêté-e-s Le 9 Mai.

Nice, Jeudi 9 mai 2019, jour de grève unitaire dans la Fonction Publique, 4 militant-es de la FSU et de l’Union Syndicale Solidaires (Alec, Danny, Delphine et Olivier) ont été arrêté-es (et de manière violente pour l’un d’entre eux).

La raison : avoir lancé lors de la manifestation un slogan qui représenterait un « outrage » aux forces de l’ordre (slogan qui, jusque-là, n’avait pas suscité la moindre réaction). Il semble bien qu’il s’agissait en réalité d’un prétexte de la part des membres du syndicat policier d’extrême droite Alliance, pour pouvoir faire procéder à l’arrestation de certaines des personnes s’étant opposées à leur présence ce jour-là. Ils les avaient d’ailleurs suivies de manière volontaire et provocatrice pendant la manifestation, attendant la moindre opportunité.

Comme à Rennes ou à Lille, les attaques sournoises et arbitraires du syndicat Alliance ont encore sévi, remettant une fois de plus en cause la liberté d’expression.

Un procès aura lieu le 19 décembre, et nous vous y attendons nombreu-ses-x. Par ailleurs, nous lançons cette cagnotte pour celles et ceux qui souhaiteraient également soutenir les 4 militant-es niçois-es dans leurs frais de justice et autres frais relatifs à cette affaire. Nous vous remercions par avance. En cas de reliquat, nous proposons de le laisser à la LDH pour servir à d’autres personnes victimes de la répression et des victimes policières.

Le lien vers la cagnotte :
https://www.gofundme.com/f/pour-la-liberte-de-manifester-et-de-s039exprimer?utm_source=customer&utm_medium=copy_link&utm_campaign=p_cp+share-sheet

Pour celles et ceux qui ne souhaitent pas passer par internet, ils/elles peuvent envoyer des chèques en spécifiant l’objet au dos du chèque à : « LDH section de Nice
Maison des associations
12 ter place Garibaldi
06300 Nice »

 

Collecte pour les réfugiés bloqués à Vintimille


Je vous adresse la liste des besoins mise à jour et j’insiste sur la nécessité de la suivre au mieux et rappelle qu’ils sont jeunes et très maigres donc pas de grandes tailles. Merci beaucoup de ce que vous pourrez faire. N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de précisions complémentaires et faites tourner.

Merci de ne donner que ce qui est indiqué sur la liste, propre et en bon état (les bénévoles qui se chargent du tri vous remercient !).

Plusieurs associations se mobilisent pour distribuer des repas tous les jours aux réfugiés sans hébergement à Vintimille, la Caritas ayant ouvert ses cuisines pour le petit déjeuner et le repas de midi.

L’AdN participe à ces opérations humanitaires, et fait appel à votre solidarité et vous remercie soit d’apporter vos dons alimentaires (téléphonez-nous avant pour connaître le lieu), soit de nous adresser un chèque à l’ordre de AdN, 1 rue de la croix, 06300 Nice, en mentionnant au dos « don pour distribution alimentaire ».

 

 

AG de l’AdN le 20 décembre.

Notre assemblée générale annuelle se tiendra le vendredi 20 décembre 2019 à 19H30 au local AdN, situé 4 rue de l’Ancien Sénat dans le Vieux Nice (à côté de l’asile de nuit).

Vous pouvez télécharger le bulletin d’adhésion et de candidature au CA. Il est rappelé qu’en ce qui concerne les élections du CA, ne pourront voter que les adhérents à jour de leur cotisation. Il est possible de la payer le jour même.

Les personnes qui ne pourront pas assister à l’AG peuvent donner ou envoyer leur pouvoir rempli et signé. Un maximum de 3 pouvoirs par personne présente est autorisé. Les candidatures au CA sont vivement souhaitées. Merci de nous rejoindre.

Comme de coutume, cette AG est aussi une occasion de passer ensemble une soirée conviviale autour d’un buffet partagé. Pensez à amener, dans la mesure de vos moyens, de quoi grignoter ou trinquer.

Un petit nouveau sur la scène alternative : le journal Mouais est né !

Mouais ? Le journal que vous tiendrez bientôt entre les mains, et qui pousse devant vous son premier cri, naît d’une volonté : celle d’offrir aux Niçois.e.s un journal d’information indépendant et critique, qui sorte des sentiers battus, aille gratter là où ça démange, et faire du bruit là où le silence devient pesant. Et pour ça, Mouais a besoin de vous : en tant que journalistes mais aussi en tant que lecteur/trice.s engagé.e.s ou dubitatif/ve.s …

Mouais est distribué aussi physiquement dans les lieux habituels. Pour l’instant au Diane’s dans le Vieux Nice, aux librairies Masséna, la Briqueterie, Mots du Monde, au centre LGBT… la liste s’allonge !  Bientôt une carte vous permettra de savoir où aller pour vous procurez votre futur journal préféré avec vous, et tout.e.s ensemble. Un journal qui nous rassemble. Et pour cela, il a besoin d’aide aussi pour la distribution. Un journal-écrit-mais-pas-lu n’est pas vraiment l’ambition de Mouais. Aidons-nous à rendre ce journal  lisible et pour cela à trouver des astuces pour qu’il arrive entre les mains du plus de personnes possibles : diffusion militante, rémunération à la diffusion, vente à la criée, réseau de diffuseurs qui se répartissent des lieux de diffusion proches de chez eux, de chez elles… Imaginons un journal papier en 2019 à Nice. Un journal local, du local d’ici et d’ailleurs.
 Mouais, le journal dubitatif de Nice
Ecrivain.e du dimanche, chroniqueur.se occasionnel sur les réseaux sociaux, tendeur.se d’oreille, explorateur.se de rues parallèles, amoureux.se des gens, de leurs vies, de leurs rêves, de leur problèmes et joies quotidiens : tous et toutes, vous avez vos mots à dire, et ces mots, ou ces maux, nous voulons vous aider à les faire entendre.Nous ne pouvons plus accepter que des éditorialistes hors-sol, des prétendus « experts » en roue libre, des gratte-papier ne sachant plus que recopier les éléments de langage de la communication du gouvernement et des multinationales, privatisent pour leur compte l’espace d’expression publique –imposant leurs intérêts et leurs lois à des hordes de prolétaires de l’info, pigistes sous-payés, qui constituent aujourd’hui, ne l’oublions pas, le gros des journalistes… Et qui, eux aussi, sont les victimes d’un système médiatique figé, enkysté dans les sphères de pouvoir.
Donc : écrivez-nous. Racontez-nous vos vies. Soutenez-nous, distribuez Mouais… Soufflez sur nos braises… Celle de vos amis, de votre famille, de vos enfants, de vos voisins. Parlez-nous de vos petits ou grands tracas, ou des évènements heureux qui vous ont donné espoir.Parce que, avec vous, tout en menant des enquêtes solides, nous voulons aussi construire un journalisme du fait quotidien, qui, avec humour, assume sa subjectivité.Pour ceci, une seule adresse : contact@mouais.org !
Bonne lecture, bonne écriture, et bonne diffusion aussi…