Archives de catégorie : ACTUALITE

Desexil de l’exil.

AdN invitée à l’université libre de Genéve pour des rencontres et des echanges d’informations essentielles.

Clôture de l’étape 2009-2019 de luttes sur le « desexil de l’exil » à l’Espace d’université libre autonome à Genève. Cet espace a vu émerger de nombreuses approches depuis la citoyenneté, pour construire des outils, des pistes des réponses à une globalisation destructrice, prendre acte de la transition, débattre d’une volonté de (re)fondation future avec une nouvelle génération. Espace de rencontres animé par un réseau international d’universitaires, de militants mus par la volonté de construire un espace public en mouvement porté par la société civile. Marie Claire Caloz-Tschopp coordinatrice du programme.

Tous les travaux sont édités chez l’Harmattan et toutes les infos sur le site http://exil-ciph.com/
Je remercie Marie-Claire qui passe le relais et qui m’a régulièrement invitée depuis 2017.

Teresa

Cinéma Sans Frontières présente « Contre ton cœur ».

Vendredi 14 juin 2019 à 20h30
Cinéma Mercury – 16 place Garibaldi – Nice

Contre ton coeur
Film de Teresa Villaverde –
Portugal – 2019 – 2h16 – vostf

Au Portugal, le quotidien d’une famille est bouleversé : le père se retrouve au chômage et la mère doit alors cumuler deux emplois. Mais leur fille est bien décidée à ne pas se laisser abattre et à continuer à vivre sa vie d’adolescente. Une distance trouble s’installe entre eux : le début d’une lente implosion, chacun cherchant à s’adapter à sa façon à cette situation nouvelle.

« Je crois que la période actuelle nous oblige à vivre dans un silence étouffant, rempli d’attentes étouffantes oppressantes – parler de ce film impose d’aborder des sujets politiques. Et si je parle de silence « étouffant », c’est parce que j’imagine le futur comme un espace blanc, flou, sans couleur, un immense brouillard sans vie. Pourtant, si l’on pense à tout ce qui se passe dans le monde, aujourd’hui, on devrait presque se sentir coupables d’aller aussi mal. C’est un fait délicat à admettre – surtout que, c’est vrai, nous devons tous composer avec nos peines et nos propres problèmes dignes de considération, et ça peut prendre beaucoup de temps avant d’arriver à relativiser ce que nous vivons. Sans compter qu’un tout petit problème peut chez certains avoir des conséquences dramatiques, mortelles. Le taux de suicide ne cesse de croître dans les pays à fort taux de chômage et c’est bien pour ça que j’ai employé le mot « délicat » : l’être humain est une créature riche et complexe.« (Teresa Villaverde)

Présentation du film et animation du débat avec le public : Josiane Scoleri
Merci de continuer à arriver suffisamment à l’avance pour être dans votre fauteuil à 20h30 précises.
Entrée : 7,50 € (non adhérents), 5 € (adhérents CSF et toute personne bénéficiant d’une réduction au Mercury). Adhésion : 20 €. Donne droit au tarif réduit à toutes les manifestations de CSF, et à l’accès (gratuit) au CinémAtelier.

Infos

Procès des Balzi rossi .

Lundi 17 juin (10h-13 h) au Tribunal d’Imperia, 67 Via XXV Aprile,  aura lieu la première audience du procès des Balzi  rossi .

Rappel des faits : 30 SEPTEMBRE 2015 : EVACUATION DU CAMP DES ROCHERS
Aujourd’hui, c’est  jour d’évacuation sur le campement des rochers. “Les policiers italiens sont arrivés vers 4 – 5 heures du matin, il faisait nuit. Ils étaient environ 400, avec une quarantaine de fourgons”, raconte la ‘No Borders’ Anna Ganga. “Pendant la matinée, la guardia costiera [NDLR : garde côte] est venue aussi, en prévision. Si l’évacuation par les rochers ne fonctionnait pas, elle se tenait prête à utiliser les jets d’eau par la mer. Il y avait environ 80 Shebabs (jeunes, NDLR) ce jour-là et 20 à 30 solidaires autour d’eux.” Mais la situation ne s’envenimera pas. Éreintés, les exilés ne sont pas là pour en découdre. Les heures s’allongent jusqu’à une intervention salutaire. “Ce qui a sauvé tout le monde, c’est l’arrivée de l’évêque de Vintimille, [NDLR : Mgr Antonio Suetta], qui est venu jouer les médiateurs entre les forces de l’ordre et les réfugiés. C’est ce qui a permis que les réfugiés présents sur les rochers puissent rentrer à Vintimille sans qu’on ne leur demande leur identité. L’évêque s’est aussi engagé à chercher un endroit pour accueillir ceux qui ne trouveraient pas de places dans le centre officiel géré par la Croix rouge”.Les policiers acceptent, avec contrepartie. “Les militants No Borders ont accepté d’être identifiés à la place des migrants. C’était comme un échange de prisonniers“, raconte l’avocate italienne spécialisée en Droit des étrangers Alessandra Ballerini, présente sur les lieux ce jour-là aux côtés de l’évêque du diocèse.

Teresa

L’expo photo AdN « Europe, ouvre-toi ! » accompagne le film « Colis suspect ».

L’expo/reportage photo AdN sur la situation des réfugiés bloqués à Vintimille, depuis juin 2015 jusqu’à maintenant.
Le reportage de France 3 qui lui fut consacré est accessible ici.
Si vous souhaitez l’exposer dans votre lieu, contactez nous : 06.03.51.28.32.
Vous pouvez également acheter ces clichés à prix libre (dons affectés à nos actions en faveur des réfugié e s).

Previous Image
Next Image

info heading

info content

                          LIEUX D’EXPOSITIONS PASSÉS ET A VENIR.

L’exposition suit le film documentaire « Colis Suspect » lors de ses avant-premières en France (voir la fiche Allociné du film). Ci-dessous, une photo de la séance du 9 mai à Bordeaux avec Les Vivres de l’Art. Les diverses dates de l’expo avec le film seront listées ci-dessous.

Toutes les dates de projection du mois de juin sont ici. A diffuser !

 

2019

2018

  • Centre Intercommunal d’Action Social Montsarrat, Carcassonne, du 1er au 31 décembre.
  • Festival « Au nom de la solidarité ! », Vaugneray, 9 décembre. Dans les bibliothèques de la région à partir du 1er octobre. Le programme est disponible.
  • Espace Culturel de Ferrals-les-Corbières, 22 Novembre (annulée).
  • Librairie La Briqueterie, Nice, 28 septembre-30 novembre
  • Le Tour Alternatiba, Béziers, 21 septembre (annulée vu le tarif prohibitif demandé par le maire FN à l’association organisatrice).
  • Le Ti’Fest – Tourettes-Levens – 6/7/8 Juillet.
  • Vinon-Sur-Verdon, à partir du 16 juin jusqu’à mi-juillet, dans les locaux de « La Maison du partage ».
  • Mobilisation »Bienvenue » à Bordeaux, 14 au 21 avril   2018

 2017

  • LaTrinquette à Villefranche sur mer du 15 novembre au 17 décembre 2017.
  • Congrès  annuel du Syndicat de la Magistrature à l’ université de Nice – Campus St jean d’Angely, 24 novembre 2017.
  • Université Ensemble 06, Nice, 28-31 octobre 2017.
  • Festival « Et voi(x)(e)(s) la! », La Tour sur Tinée, 22 octobre 2017.
  • Forum Social Départemental 06, Nice, 13 octobre 2017.
  • Festival Sept-Off de la Photographie, Nice, 23 septembre – 14 octobre 2017.
  • Rencontres de Venanson, 1er octobre 2017.
  • Concert des « Motivés », Le Broc, 22 septembre 2017.
  • Festival Bugada, Villefranche-sur-mer, 22 septembre 2017.
  • Ca de Breil sur Roya 25 avril-5 mai 2017.
  • Théâtre National, Nice, 24 février-17 mars 2017
  • Eglise Sacré-Coeur, Nice, 11 décembre 2016.

2016

  • Café Court-Circuit, Nice, 4-18 décembre 2016.
  • Fête du Château, Nice, 25-26 juin 2016.
  • Nuit Debout, Nice, 17 juin 2016.
  • Actes, Nice, 17 juin 2016.
  • Forum Social Départemental 06, Nice, 23-27 mars 2016.
  • Projection du film « Mediterranea », Beaulieu-sur-Mer, 9 octobre 2015.
  • Projection du film « Mediterranea », Mouans Sartoux, 2 octobre 2015.

 

Mise en place d’un Observatoire des droits et libertés 06

Les atteintes aux libertés constatées dans le département des Alpes-Maritimes, qu’elles soient le fait de l’Etat et ses représentants ou des collectivités locales ou qu’elles soient la conséquence de leurs carences, augmentent sans cesse.
Une réponse collective s’impose : c’est la création d’un « Observatoire des droits et des libertés dans les Alpes-Maritimes ».
Cet observatoire, porté par la LDH, le MRAP et le Syndicat des Avocats de France, avec l’appui, dès à présent, des associations locales ADN et Tous citoyens … , interviendra sur les cas de violences policières, interdictions et agissements contraires aux principes fondamentaux des droits, notamment le droit de manifestation, de réunion, d’expression, d’aller et venir, les individus agressés pour leurs actions ou leurs mobilisations, les personnes victimes de discriminations pour leur appartenance supposée ou réelle à un groupe donné et toute personne privée de ses droits fondamentaux. Le périmètre d’intervention de l’observatoire est susceptible d’être modifié, en fonction des informations recueillies et des réalités du terrain.
Sont exclus du périmètre les litiges entre individus ou les cas individuels tels que hospitalisations sans consentement, litiges liés aux tutelles et curatelles ou en lien avec le droit du travail ou le statut de la fonction publique, dès lors qu’ils peuvent être disjoints de ce qui est indiqué au paragraphe précédent. S’agissant des atteintes aux droits des étrangers qui sont de longue date dénoncées par plusieurs organismes ou collectifs locaux, elles leurs seront, si l’Observatoire devait en être saisi, immédiatement transmises pour traitement. L’observatoire, si nécessaire, collaborera avec ces collectifs.
L’observatoire se donne les objectifs suivants :
– Collecter les informations – Organiser des équipes d’observation : manifestations, tribunaux, etc. – Analyser les informations collectées, leur pertinence et leur fiabilité
Le cas échéant, l’observatoire décidera des suites à donner, seul ou en liaison avec d’autres organismes : classer, signaler au procureur, au Défenseur des Droits, à la CNIL, agir devant les tribunaux, médiatiser, etc.
L’observatoire met à la disposition du public, des associations, syndicats et groupements politiques :
• Une adresse mail sécurisée : obslibertes06@protonmail.com
• Une messagerie téléphonique : 07 81 40 01 18
• Une adresse postale : SAF – Observatoire- Maison de l’avocat 15, rue Alexandre Mari 06300 Nice

Pour rappel, vous pouvez télécharger le guide des droits du manifestant arrêté établi par le Syndicat de la Magistrature (2013).

A consulter également, les droits et conseils en cas d’interpellations, par le Syndicat des Avocats de France.

Egalement une brochure sur les droits des blessés.