Archives de catégorie : ACTUALITE

Marches pour le climat .

BAprès le succès des marches du 8 septembre et du 13 octobre, nous appelons à une mobilisation internationale pendant les prochaines négociations climatiques mondiales : la COP24. Soyons nombreuses et nombreux dans les rues partout le 8 décembre, pour rappeler l’urgence d’agir !

                                     On continue dans les Alpes Maritimes :

 A 10h à Sophia au parc des Bouillides puis à Antibes à 14h au près aux pêcheurs.Toutes les infos 

Vence à 11 heures rejoint celle de Nice à 14h. Point de départ : Rond point de l’ara
                                                                  Nice

 

A.G. de l’AdN le 18 décembre

Notre assemblée générale annuelle se tiendra le mardi 18 décembre 2018 à 19H30 au local AdN, situé 4 rue de l’Ancien Sénat dans le Vieux Nice (à côté de l’asile de nuit).

Vous trouverez ci-joint le bulletin de renouvellement de cotisation pour l’année, ainsi que l’acte de candidature au Conseil d’Administration à remplir le cas échéant. Il est rappelé qu’en ce qui concerne les élections du CA, ne pourront voter que les adhérents à jour de leur cotisation. Il est possible de la payer le jour même.

Les personnes qui ne pourront pas assister à l’AG peuvent donner ou envoyer leur pouvoir rempli et signé. Un maximum de 3 pouvoirs par personne présente est autorisé. Les candidatures au CA sont vivement souhaitées. Merci de nous rejoindre.

Comme de coutume, cette AG est aussi une occasion de passer ensemble une soirée conviviale autour d’un buffet partagé. Pensez à amener, dans la mesure de vos moyens, de quoi grignoter ou trinquer.

Marche contre les violences faites aux femmes le 24 novembre à 14h30 place Garibaldi à Nice

Le Collectif Droits des Femmes 06 s’inscrit dans l’appel national du collectif Nous Toutes pour marcher le 24 novembre contre les violences sexistes et/ou sexuelles.

Nous nous appelons Laura, Leïla, Geneviève, Pauline, Myé, Madeline, Fatima, Marion, Lorna, Gisèle.

Le 24 novembre, nous marcherons pour en finir avec les violences sexistes et sexuelles.

Nous sommes des millions de femmes à avoir subi et à subir encore des violences sexistes et sexuelles qui nous pourrissent la vie.

Nous sommes des millions à avoir vu ces violences abîmer nos amies, nos sœurs, nos amoureuses, nos mères, nos enfants ou nos collègues.

Dans l’espace public, au travail, à la maison, nous exigeons de vivre en liberté, sans injures, ni menaces, sans sifflements ni harcèlement, sans persécution ni agressions, sans viols, sans blessures, sans exploitation de nos corps, sans mutilations, sans meurtres.

Nous sommes des millions à avoir vu ces violences abîmer nos amies, nos sœurs, nos amoureuses, nos mères, nos enfants ou nos collègues.

Nous voulons montrer notre force, notre nombre et notre détermination.

Nous voulons affirmer haut et fort notre solidarité avec les victimes.

Nous voulons en finir avec l’impunité des agresseurs.

Nous exigeons des mesures ambitieuses et des moyens financiers suffisants pour que l’action publique mette la lutte contre les violences en top des priorités : éducation dès le plus jeune âge, formation obligatoire des professionnel.le.s, application de l’ordonnance de protection, augmentation des moyens pour accueillir les femmes victimes…

Nous allons marcher pour montrer notre nombre, notre force et notre détermination. Victimes de violences, nous ne sommes pas seules. Nous ne serons plus jamais seules.

Aucun texte alternatif disponible.

Signataires : Planning Familial 06, ADN Nice, RESF 06, ATTAC 06, Artisans du Monde Nice, GRAF, Centre LGBT, Ensemble 06, CGT Educ’Action, AFCCC 06, Menthe à l’eau, Solidaire étudiant-e-s, Chorale Militante, Jeunes Communistes 06

Les vrai-faux supporters d’Eric Ciotti.

21 novembre 2018 :
Réponse de la CNIL, saisie par AdN en septembre.
« OBJET : Votre réclamation à l’encontre de M. Éric CIOTTI (n° 18018790).
Madame, Je vous informe que nous sommes intervenus auprès de M. Éric CIOTTI dans le cadre de l’instruction de la réclamation référencée ci-dessus. Nous ne manquerons pas de vous tenir informée des suites que la Commission lui réservera, en fonction des éléments de réponse qui lui seront transmis. En restant à votre disposition. »

Les faits
18 septembre 2018 : C’est une triste affaire dans laquelle le député Eric Ciotti joue le premier rôle. Ci-dessous, le courrier que nous lui avons envoyé ce jour, ainsi qu’une copie de la lettre qu’ont reçu certaines personnes domiciliées dans sa circonscription, bien malgré elles.

Monsieur Eric Ciotti,
Nous avons reçu ces derniers jours plusieurs signalements de citoyens et citoyennes domiciliées au sein de votre circonscription. Ceux-ci et celles-ci ont en effet reçu, à leur grand étonnement, un courrier de votre part affirmant qu’elles vous auraient personnellement adressé leurs « doléances liées aux  nuisances sonores et actes d’incivisme […] place Garibaldi, en raison de l’afflux des personnes sans domicile fixe, logeant sous les arcades ». Or, les personnes qui nous ont contacté affirment ne vous avoir jamais écrit à ce sujet, n’ayant même jamais souffert des troubles que vous énoncez.
Mais il y a, dans cette affaire, beaucoup plus grave : dans ce même courrier, daté du 27 août 2018, vous informez vos correspondants être de fait intervenu auprès du Maire de Nice et du Préfet des Alpes Maritimes, afin de demander à ces derniers de veiller à « leur salubrité publique » (sic) et « leur sécurité ». Or, ceci semble constituer à nos yeux une usurpation de l’identité des citoyens et citoyennes qui nous ont contacté, choqués, et dont l’honneur en est profondément affecté. Selon un témoignage que nous avons reçu, vous avez également adressé un courrier de même nature à des personnes décédées. Cette usurpation est d’autant plus sérieuse que votre lettre dispose de l’en-tête de l’Assemblée Nationale, d’où ce courrier a d’ailleurs été expédié. Pour rappel, le Code Pénal (Article 226-4-1) mentionne que « Le fait d’usurper l’identité d’un tiers ou de faire usage d’une ou plusieurs données de toute nature permettant de l’identifier en vue de troubler sa tranquillité ou celle d’autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération, est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende. »
Beaucoup de Niçoises et de Niçois, dont ceux et celles qui nous ont alerté, se désolent de la situation de précarité dans laquelle doivent vivre les plus démunis dans notre ville et notre département. Partageant nos valeurs de solidarité, ceux et celles ayant reçu ce courrier auraient préféré voir émerger de votre part une initiative visant à loger dignement les personnes devant vivre dans la rue, voire même effectuer un rappel très ferme de la loi SRU aux nombreux édiles de notre région qui ne la respectent pas (notamment la Ville de Nice).
Nous vous demandons donc de nous apporter au plus vite la preuve de la réalité matérielle de tous les courriers reçus auxquels vous faites référence dans ces lettres, et de bien vouloir alerter le Maire de Nice et le Préfet des Alpes Maritimes que la liste des personnes au nom desquelles vous prétendez intervenir est erronée, et de considérer, par là-même, votre intervention auprès d’eux comme nulle. Nous allons nous-mêmes envoyer une copie de ce courrier à ces deux personnes, ainsi qu’au Président de l’Assemblée Nationale et à la CNIL, afin de savoir si l’utilisation que vous avez pu faire des fichiers d’administrés (vivants et décédés) obéit à la plus stricte légalité. Après l’affaire des « faux électeurs » parisiens de M. Tiberi, espérons ici ne pas avoir affaire aux « faux supporters » niçois de M. Ciotti.
Nous attendons également de votre part des excuses publiques aux personnes mêlées, malgré elles, à cette démarche visant avant tout à stigmatiser toujours plus la pauvreté.
Veuillez recevoir, Monsieur Ciotti, l’assurance de nos salutations désapprobatrices.

Sa réponse via Nice matin : hallucinant !

Expo photo « Europe, ouvre-toi ! » à Nice, Vaugneray et Carcassonne.

L’expo/reportage photo AdN sur la situation des réfugiés bloqués à Vintimille, depuis juin 2015 jusqu’à maintenant.
Le reportage de France 3 qui lui fut consacré est accessible ici.
Si vous souhaitez l’exposer dans votre lieu, contactez nous : 06.03.51.28.32.
Vous pouvez également acheter ces clichés à prix libre (dons affectés à nos actions en faveur des réfugiés).

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Lieux d’exposition précédents, en cours et à venir :

  • Centre Intercommunal d’Action Social Montsarrat, Carcassonne, du 1er au 31 décembre.
  • Festival « Au nom de la solidarité ! », Vaugneray, 9 décembre. Dans les bibliothèques de la région à partir du 1er octobre. Le programme est disponible.
  • Espace Culturel de Ferrals-les-Corbières, 22 Novembre (annulée).
  • Librairie La Briqueterie, Nice, 28 septembre-30 novembre
  • Le Tour Alternatiba, Béziers, 21 septembre (annulée vu le tarif prohibitif demandé par le maire FN à l’association organisatrice).
  • Le Ti’Fest – Tourettes-Levens – 6/7/8 Juillet.
  • Vinon-Sur-Verdon, à partir du 16 juin jusqu’à mi-juillet, dans les locaux de « La Maison du partage ».
  • Mobilisation « Bienvenue » à Bordeaux, du 14 au 21 avril 2018.
  • A la Trinquette à Villefranche sur mer du 15 novembre au 17 décembre 2017.
  • Congrès  annuel du Syndicat de la Magistrature à l’ université de Nice – Campus St jean d’Angely, 24 novembre 2017.
  • Université Ensemble 06, Nice, 28-31 octobre 2017.
  • Festival « Et voi(x)(e)(s) la! », La Tour sur Tinée, 22 octobre 2017.
  • Forum Social Départemental 06, Nice, 13 octobre 2017.
  • Festival Sept-Off de la Photographie, Nice, 23 septembre – 14 octobre 2017.
  • Rencontres de Venanson, 1er octobre 2017.
  • Concert des « Motivés », Le Broc, 22 septembre 2017.
  • Festival Bugada, Villefranche-sur-mer, 22 septembre 2017.
  • Ca de Breil sur Roya 25 avril-5 mai 2017.
  • Théâtre National, Nice, 24 février-17 mars 2017.
  • Eglise Sacré-Coeur, Nice, 11 décembre 2016.
  • Café Court-Circuit, Nice, 4-18 décembre 2016.
  • Fête du Château, Nice, 25-26 juin 2016.
  • Nuit Debout, Nice, 17 juin 2016.
  • Actes, Nice, 17 juin 2016.
  • Forum Social Départemental 06, Nice, 23-27 mars 2016.
  • Projection du film « Mediterranea », Beaulieu-sur-Mer, 9 octobre 2015.
  • Projection du film « Mediterranea », Mouans Sartoux, 2 octobre 2015.