Toujours et encore des victimes des frontières

« Nous ne sommes pas à la hauteur de ce que doit être la France, dans la façon dont nous mettons en place des moyens pour accueillir les demandeurs d’asile et ceux qui, ayant obtenu l’asile, deviennent des réfugiés », a déclaré Edouard Philippe.
                        Des actes, assez des paroles !

C’ est un jeune Gambien de 23 ans qui a perdu la vie le 12 juillet, heurté par un camion sur la via Aurelia entre la frontière et Vintimille. C’est malheureusement une route qu’empruntent à pied jour et nuit les migrants qui frôlent souvent les camions. Selon des témoins, il était seul et la police a indiqué qu’il avait été reconduit en Italie par la police française il y a quelques jours.

Encore une triste nouvelle: une autre victime des frontières . Mardi 13 mai Un jeune soudanais âgé de  à 18 ans est probablement mort noyé à Ventimille à l’embouchure de la Roya Les recherches sont en cours.

Un jeune Malien de 30 ans victime des frontières vendredi 19 mai.
Le mardi 23 mai au soir, c’est un Sénégalais qui décède, lui aussi dans le train.

 

La situation à Vintimille s’aggrave, et cela provoquera de plus en plus de drames dans l’indifférence de notre gouvernement.