Archives de catégorie : ACTUALITE

Vélo éco’le cyclotrope

Se déplacer à bicyclette est bénéfique personnellement tout en participant à l’intérêt général. Plus de cyclistes au quotidien, c’est un trafic plus fluide, moins de pollution et des usagers bien dans leurs têtes et dans leurs corps.

Avec le Cyclotrope on peut apprendre à faire du vélo ou se remettre en selle. Il est possible également d’apprendre les bons réflexes pour les déplacements en ville. Et pour devenir le plus vélonome possible, le Cyclotrope dispense des cours de mécanique vélo accessibles à tous pour connaître le fonctionnement d’une bicyclette ainsi qu’être capable de réparer une crevaison, régler ses freins et s’assurer de l’état de marche de son vélo.

Pour ce faire, la vélo école propose des animations et ateliers, et dispose d’un parc d’une dizaine de vélos de différentes tailles, d’un tandem, d’outillage pour l’entretien et la réparation, de documentation de sensibilisation, ainsi que de constructions vélocipédiques telles qu’un vélo mixeur de jus de fruits et un vélo mandala.

Responsable et animateur de la structure : Guillaume Juan
Certifié mécanicien vélo et éducateur à la mobilité vélo
Diplômé d’État de la Jeunesse, du Sport et de l’Éducation Populaire
tel : 06 50 36 41 83
contact@lecyclotrope.net

La plaquette complète est ici

Vous avez dit indésirables?

LUNDI 6 NOVEMBRE à 20H
Au Centre-culturel de la Providence (La Semeuse)
8 Rue Saint-Augustin, 06300 Nice (Vieux Nice )


´DES MAINS DES VOIX DES CHEMINS
Dans le cadre du cycle de lectures proposé par Alexandre Bourgoin et Alain Freixe : 

                      VOUS AVEZ DIT INDÉSIRABLES ?

De plus en plus nombreux, des hommes, des femmes et des enfants vont et viennent avec pour tout bagage : peurs et humiliations. Sans terre d’accueil, empêchés d’arriver – camps ou tombes ou rien – empruntant routes de terre et routes de mer.

La poésie qui sait ne pas écrire pour mais par et dans ce qu’il nous est donné de sentir et de vivre accorde voix et figure à tout ce/ceux qui en manque/nt.

Avec Bourgoin Alexandre, Freixe Alain, Maffeis Teresa, Revollon Muriel et Selvi Aurélie.
Danseur: Grima Lilian.

Textes: « Ceux du lointain » de Patricia Cottron-Daubigné (éditions L’Amourier) – Patrick Chamoiseau – Alain Freixe

ENTREE LIBRE – POT OFFERT

Téléphone : 04 93 80 34 12
E-mail : providence@lasemeuse.asso.fr

 

L’Université de Nice ouvre ses portes aux étudiants réfugiés .

30 septembre 2017    L’université de Nice Sophia Antipolis  depuis 2015(historique ci dessous) propose de  faciliter l’intégration des étudiants réfugiés (ou en cours de demande), dans les cas suivants :
– cours de FLE (Français pour étranger), par différentes possibilités : cours de français général, cours de langue et culture françaises, et soutien linguistique (http://www.unice.fr/scl/cuefle/index.php?option=com_content&view=article&id=3&Itemid=105&lang=fr)
– reprise d’études dans les disciplines et les niveaux enseignés à l’Université de Nice Sophia Antipolis.
Pour cela, l’Université offre des possibilités d’exonération (totale ou partielle) de frais d’inscription .
2 commissions par an vont donc se réunir.
Les places sont malheureusement limitées, mais des possibilités réelles existent.
Si vous connaissez donc des personnes réfugiées (ou en cours d’obtention du statut) qui souhaitent reprendre des études, nous vous remercions de nous les adresser,

11 septembre 2016 – En tant qu’enseignants à l’Université de Nice Sophia Antipolis, et militants dans différentes associations,nous avons rencontré récemment la Présidente de l’Université à propos de l’accueil d’étudiants réfugiés.
Cette rencontre a été extrêmement positive et elle a donné lieu aux résultats suivants
1 Ouverture vers l’intégration d’étudiants étrangers réfugiés avec :
– exonération des frais d’inscription à l’Université
– exonération supplémentaire, si besoin, de frais d’inscription pour des cours de français pour étrangers dispensés à l’Université (cout actuel de ces cours : 2000 € pour 6 mois)
– souplesse administrative pour les documents à fournir, notamment en matière de diplôme, grâce au passage devant une commission d’équivalence et des tests de langue
– proposition d’accompagnement par des étudiants d’autres formations de l’UNS pour des aides diverses de ces étudiants (aide à la méthodologie universitaire, découverte de la région, etc.)
Ainsi, si, dans vos associations, vous rencontrez des personnes qui sont susceptibles de prendre ou de reprendre des études supérieures (bac minimum requis), en ce moment ou en cours d’année, merci de prendre contact avec nous

2- Mise en place d’un diplôme gratuit de français pour étudiants réfugiés.
Nous souhaitons mettre en place pour septembre 2017 une formation diplômante de langue et civilisation françaises, pour mettre à niveau ces étudiants. Ce type de formation existe déjà par ailleurs dans d’autres universités
Un programme pédagogique et une réflexion sur les aspects administratifs et financiers se réaliseront en cours de cette année

visuel-etudiants-refugies-vertical3- Proposition d’hébergement.
La Présidente a diffusé à l’ensemble de son personnel les besoins d’hébergements pour les personnes réfugiées.
Nous avons ainsi eu des retours avec des propositions d’hébergements de personnes (si possible étudiants) pour des courtes ou des longues personnes.
Ainsi, si vous connaissez des personnes qui demandent à être hébergées, merci de prendre contact avec nous.

N’hésitez pas à diffuser ces informations dans vos réseaux
En ces temps difficiles, de telles possibilités redonnent espoir.

23 septembre 2015 La présidente de l ‘Université  s’était déjà exprimée le 23-09 – 2015 : Déclaration  Université de Nice
« L ‘université Nice Sophia-Antipolis ne peut pas rester insensible au drame qui se noue à nos portes. Aussi, nous avons choisi de nous coordonner avec la CPU et les institutions en charge de ce dossier et d’accueillir des étudiants réfugiés en poursuite ou en reprise d’études. »

universite
Les équipes pédagogiques conserveront une totale liberté dans les choix des critères d’accueil de ces étudiants. Des financements exceptionnels peuvent être envisagés pour nous accompagner.

Nous espérons que la frontière franco italienne sera débloquée afin de permettre aux étudiants qui sont dans des campements de pouvoir bénéficier de cette aide aux études .
Karine  et Michel